Artistes

 

Terra Nova

François LECLERC

Nathalie PICARD

Christian PARÉ-BASTIEN

Mélanie DEMERS

Liette REMON

 

Les artistes de Terra Nova

 

François LECLERC

Depuis une vingtaine d’années, François Leclerc mené une carrière d’instrumentiste, de directeur artistique, de chercheur, d’arrangeur, de producteur et de communicateur passionnément impliqué dans la diffusion et la démocratisation de la musique.

À la fois guitariste classique et spécialiste des instruments anciens à cordes pincées, il a eu l’occasion de participer à de multiples tournées et enregistrements aux quatre coins du Québec, ailleurs au Canada et à l’étranger  aussi bien comme soliste qu’en tant qu’accompagnateur ou membre de divers ensembles instrumentaux. Il s’est constitué au fil des années une riche collection d’instruments anciens : luth médiéval, luth Renaissance, luth soprano italien, luth basse, archiluth, guitare Renaissance, guitare baroque, etc.

Comme concepteur de concerts et d’enregistrements thématiques, il a élaboré un répertoire inédit au moyen de recherches, de reconstitutions et d’arrangements musicaux. Il a entre autres produit les disques Le Dernier Chevalier, Les Chemins du Moyen Âge, L’Aventure en Nouvelle-France, Il était une fois en Amérique française. Plus récemment, il a lancé les disques liés au 400e anniversaire de la fondation de Québec En compagnie de Samuel de Champlain, de Brouage à Québec et L’Odyssée vers Québec.

En 1989, il a fondé Via Musique, organisme voué à la présentation de concerts, de conférences et d’ateliers éducatifs. Plus de 3 000 représentations, des tournées et enregistrements en Europe, des concerts diffusés à la Société Radio-Canada à Québec, Montréal, Ottawa et Toronto, la création de trames sonores, ainsi que de nombreuses publications témoignent de son implication continue dans la création et la diffusion d’un vaste patrimoine musical auprès de publics aux profils très diversifiés. En novembre 2007, il a reçu le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec. Parallèlement à ses prestations à la scène et sur disque, il est professeur au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy et chargé de cours à la Faculté de musique de l’Université Laval.

Haut de page haut de page

 

Nathalie PICARD

Flûtiste et compositrice de la nation huronne-wendat, Nathalie PICARD a été associée à diverses productions visant à mettre en valeur les traditions musicales autochtones.

Elle a étudié la flûte traversière au Conservatoire de musique de Québec et à l’Université de Montréal où elle a également réalisé des études en composition de musique électroacoustique. Elle s’est spécialisée en musique cubaine à La Havane auprès du maître flûtiste Richard Egues d’Orquesta Aragon et à l’Université Internationale de Floride à Miami.

Elle a également participé à l'enregistrement de plusieurs disques, dont  Nomades, produit par le Musée de la civilisation à Québec, et L'Aventure en Nouvelle-France en tant que membre de l’Ensemble Stadaconé. Plus récemment, elle participait à l’enregistrement des deux disques de l’Ensemble Terra Nova réalisés à l’occasion du 400e anniversaire de la fondation de Québec. Nous pouvons y entendre certaines de ses oeuvres inspirées de chants traditionnels hurons-wendat et iroquois. Elle interprète ces musiques avec sa fascinante collection d’instruments  traditionnels (flûte en os de chevreuil, flûte en cèdre rouge, chichikués, tambour d’eau iroquoien, et plusieurs autres) qui permet de saisir la relation étroite qu'entretient l'Amérindien avec la nature.

Nathalie PICARD a présenté plusieurs spectacles et conférences sur les cultures et musiques amérindiennes au Canada, en Allemagne, en Belgique, en Hongrie, en Italie et dans plusieurs villes de France.

Son parcours professionnel couvre plusieurs autres volets : la flûte traversière en jazz et musiques du monde, le chant traditionnel amérindien, les spectacles et ateliers de contes pour enfants, la création sonore en studio et le travail de recherche et de sauvegarde d’archives. On l'a également entendue au sein de plusieurs formations de jazz latin.

Haut de page haut de page

 

Christian PARÉ-BASTIEN

Percussionniste à la fois spécialisé en jazz et en musique autochtone, Christian Paré-Bastien s’intéresse aux traditions musicales amérindiennes depuis plus d’une vingtaine d’années.  Il s’est constitué une importante collection d’instruments de fabrication artisanale et a participé à de multiples recherches sur leurs usages ancestraux. 

Il a participé à plusieurs tournées nationales et internationales comme percussionniste avec le Cirque du Soleil, divers groupes de jazz et de nombreux artistes populaires. On peut notamment l’entendre sur quatre disques de l’ensemble Terra Nova / Stadaconé.

Haut de page haut de page

 

Mélanie DEMERS

Chanteuse, flûtiste à bec et percussionniste, Mélanie DEMERS détient un baccalauréat en chant et en éducation musicale de l’Université Laval. Elle débute l’enseignement du chant et de la musique en milieu scolaire en 1998, année où elle se joint à l’Ensemble Stadaconé/Terra Nova comme chanteuse pour y interpréter le répertoire typique de la Nouvelle-France. Elle y joue également de la vielle à roue.

Depuis 1999, elle a évolué au sein de diverses formations, notamment et avec l’Ensemble Anonymus pour lequel elle a interprété Marion – en concert et sur disque – dans la production Le Chant de Robin et Marion. On peut aussi l’entendre dans le groupe La Ratoureuse, musique traditionnelle québécoise, et avec l’Ensemble Dorenlo en duo avec Liette Remon.

En plus de ses nombreuses réalisations musicales, elle s’est illustrée comme narratrice et animatrice spécialisée auprès d’auditoires de jeunes. Elle possède d’ailleurs une expérience scénique de plus de 600 représentations.

Haut de page haut de page

 

Liette REMON

Violoniste se consacrant à la fois à la musique ancienne et à la musique traditionnelle, Liette Remon joue également de la vièle à archet et de la cornemuse.

Elle a effectué de nombreuses tournées au Canada, aux États-Unis et en France. Elle a participé à différents enregistrements sur disque comme  L’Aventure en Nouvelle-France  avec l’Ensemble Stadaconé en 1997,  Grantjoie, du groupe Strada en 1998, et Les Chemins du Moyen Âge avec l’Ensemble Memoria en 2004, etc. Plus récemment, elle a participé aux disques de Terra Nova liés au 400e anniversaire de la fondation de Québec : En compagnie de Samuel de Champlain et L’Odyssée vers Québec

On a également pu l’entendre sur plusieurs enregistrements diffusés par Radio-Canada.

Haut de page haut de page

Mozaïka

Yadong GUAN

François LECLERC

Andrew WELLS-OBEREGGER

David JACQUES

Les artistes de Mozaïka

 

Yadong GUAN, pipa

D’origine chinoise, Yadong Guan a commencé l’étude du pipa à l’âge de sept ans et a complété sa formation universitaire en musique avec le maître Lin Shi Cheng, artiste et pédagogue de haute réputation. 

En 1996, année de sa graduation, elle remporte le premier prix du Concours national des étudiants en art. Également titulaire d’un grand prix ministériel, puis honorée par la conférence mondiale des femmes de l’ONU, Yadong Guan a participé à plusieurs émissions diffusées par la télévision nationale de Chine et fut invitée à animer des cours de pipa sur un document vidéo distribué à Taiwan et à Hong Kong.

Élue Dame de la Capitale par l’Association des femmes de Beijing, sa ville natale, cette artiste du pipa a enregistré plusieurs disques qui mettent notamment en valeur le répertoire traditionnel de son instrument.  Arrivée au Canada en 1997, Yadong Guan poursuit son travail de compositrice tout en explorant le répertoire occidental pouvant s’adapter à son instrument. Elle dirige le trio Yadong Guan qui interprète des musiques de diverses régions de Chine.

Le pipa 
Mentionné dans des textes chinois remontant à plus de 2000 ans, le pipa s’avère l’un des plus anciens instruments encore en usage de nos jours.  Pendant la dynastie Tang, de 618 à 907 de notre ère, le pipa est devenu l’instrument le plus apprécié en Chine.  Depuis, sa popularité n’a jamais diminué au cours des siècles, son répertoire et sa technique se transmettant et se développant de génération en génération.

Haut de page haut de page

 

François LECLERC, guitare, luth

Depuis une vingtaine d’années, François Leclerc mené une carrière d’instrumentiste, de chercheur, de directeur artistique, de producteur et de communicateur passionnément impliqué dans la diffusion et la démocratisation de la musique.

Ce guitariste classique, qui est également spécialiste des instruments anciens à cordes pincées comme le luth médiéval, le luth Renaissance, le luth soprano, l’archiluth, la guitare Renaissance, la guitare baroque, etc., a eu l’occasion de participer à de multiples tournées et enregistrements aux quatre coins du Québec, ailleurs au Canada et à l’étranger  aussi bien comme soliste qu’en tant que membre ou directeur musical de divers ensembles instrumentaux.

Comme concepteur de concerts et d’enregistrements à thématiques historiques, il a été constamment amené à élaborer un répertoire inédit au moyen de recherches, de reconstitutions et d’arrangements musicaux. Il a entre autres produit les disques Le Dernier Chevalier, Les Chemins du Moyen Âge  et L’Aventure en Nouvelle-France. Plus récemment, il a élaboré les disques liés au 400e anniversaire de la fondation de Québec En compagnie de Samuel de Champlain et L’Odyssée vers Québec. Ces coproductions franco-québécoises ont été enregistrées à Brouage en France (ville natale de Champlain) et à Québec par l’ensemble Terra Nova. Il y a oeuvré comme musicien, directeur artistique et producteur.

Aux divers concerts donnés en Europe – comme le concert d’ouverture des Biennales internationales de la guitare à Saint-Paul-Trois-Châteaux (France), ou encore à l’Opéra de
Toulouse –, s’ajoutent plusieurs tournées qu’il a réalisées en France de 2006 à 2010 avec l’Ensemble Terra Nova qu’il a fondé. Soulignons également qu’il avait donné il y a quelques années le concert offert par la gouverneure générale du Canada et la Ville de Québec aux maires des villes du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En novembre 2007, François Leclerc reçoit le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec. Parallèlement à ses prestations à la scène et sur disque, il est professeur au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy et à la Faculté de musique de l’Université Laval.

Haut de page haut de page

 

Andrew WELLS-OBEREGGER, oud, bouzouki, percussions

Après une formation en luth Renaissance, Andrew Wells-Oberegger commence un parcours professionnel particulièrement diversifié. Depuis 1999, il collabore à plus d’une dizaine d’enregistrements sur disque avec plusieurs ensembles de musique ancienne dont La Nef, De Lònga,  la Mandragore, Cercamon… Parallèlement à ses prestations en concert, il participe à la création et à l'enregistrement de nombreuses trames sonores de films (Michel Cusson, Luc Boivin et Normand Roger) et de documentaires (Carthage la passion d’une vie, Aventure archéologique en Tunisie et Femmes mystiques du Moyen-Âge). Alliant les sonorités et instruments de différents genres ou époques, qui sont pour lui une précieuse source d'inspiration, ses créations constituent des univers musicaux uniques.

Haut de page haut de page

 

David JACQUES, guitare, luth

Né en 1978 à Saint-Georges de Beauce, David Jacques est détenteur d'un Doctorat en interprétation de la musique ancienne de l'Université de Montréal. Il a d'abord étudié la guitare classique au Cégep de Sainte-Foy, à l'Université Laval, puis au Conservatoire de musique de Québec. Il a participé à l'enregistrement de plus de 15 disques sous étiquettes XXI-21, ATMA et Analekta en plus de collaborer à des dizaines d'autres productions. Son récent disque (2008) Pièces de guitarre de Mr Rémy Médard, produit chez XXI-21 Productions a été récompensé par un Prix Opus pour le disque de l’année en musique ancienne. Il a aussi publié plusieurs arrangements pour guitare aux Éditions d'OZ. Très actif sur la scène nationale et internationale, il s’est produit dans plus de 30 pays sur les cinq continents. Parallèlement à ses activités d'interprète, David est professeur de guitare classique au département de musique du Cégep de Sainte-Foy depuis 2005 et à la Faculté de musique de l'Université Laval depuis 2007. En 2002, il fonde la compagnie Productions DJ et travaille sans relâche pour promouvoir la guitare au niveau local, national et international.